Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes lectures d'Août...

Cet été j'ai profité des vacances pour lire un maximum, notamment pour ma VAE EJE. J'ai emprunté certains ouvrages dans ma crèche ou à la bibliothèque. Vinted, le bon coin ou momox sont mes amis pour dégoter des livres à prix doux.

J'ai également lu quelques romans en parallèle. Quand la passion du livre ne s'arrête jamais.

Mon premier coup de cœur:

La Décision

de Karine Tuil

Aux éditions Gallimard

Mes lectures d'Août...

L'histoire :

"Mai 2016. Dans une aile ultrasécurisée du Palais de justice, la juge Alma Revel doit se prononcer sur le sort d'un jeune homme suspecté d'avoir rejoint l'État islamique en Syrie. À ce dilemme professionnel s'en ajoute un autre, plus intime : mariée depuis plus de vingt ans à un écrivain à succès sur le déclin, Alma entretient une liaison avec l'avocat qui représente le mis en examen. Entre raison et déraison, ses choix risquent de bouleverser sa vie et celle du pays..."

J'ai adoré ce roman, on plonge directement dans les états d'âme de ce juge d'instruction, son stress au maximum, son quotidien vie pro/vie perso bouleversé, les responsabilités qui en incombent. 

On découvre aussi l'univers des cellules anticriminalité et antiterroristes. Je l'ai dévoré en deux jours et je ne vous spoile pas la fin mais je vous le recommande vivement.

 

- Là où le bonheur se respire

de Sophie Talmen

Mes lectures d'Août...

L'histoire:

"Pour Lily, apprentie parfumeuse, les parfums subliment la vie : ils nous construisent, nous éveillent et nous guident. Aussi, quand sa petite sœur Clarisse est hospitalisée à la suite d’une grave chute de cheval, Lily fait tout pour stimuler ses sens et lui redonner le goût de vivre. Son plan : retourner sur l’île d’Ouessant, berceau de leur enfance, à la recherche des odeurs chères à Clarisse. À l’hôpital, seul Evann, externe en médecine, soutient son projet fou, achevant de nouer entre eux un lien qui commençait déjà "

La survie après un drame, le soutien de l'entourage malgré tout. Un joli voyage vers la vie. Ce roman se lit très vite, une petite bulle de bonheur.

- Sous un grand ciel bleu

D'Anna Mc Pantlin

Mes lectures d'Août...

L'histoire:

La chaleureuse, la merveilleuse et bordélique famille Hayes est de retour !

Sous un grand ciel bleu, Rabbit a rendu son dernier souffle. Elle était leur fille, leur sœur, leur mère. Elle était leur soleil. Comment, dans cette famille d'ordinaire si loufoque, retrouver goût à la vie ? Davey l'a promis à sa sœur: il prendra Juliet avec lui. Mais comment s'occuper d'une enfant de douze ans quand le seul engagement qu'on a eu dans sa vie, c'est un abonnement au magazine Rolling Stone? Comment garder la foi, quand on a perdu un enfant? Chacun à sa manière, les Hayes vont tenter de surmonter leur chagrin. À chaudes larmes ou à grands rires, la résilience en souriant..."

Malgré les circonstances très tristes suite au décès de Rabbit Hayes (premier tome), on replonge avec délice dans les péripéties de cette famille hors norme. J'avais lu le premier tome avant que je sache que ma maman avait un cancer du sein (et fort heureusement car je n'aurais pas pu le lire ensuite), cette suite me touche de plein coeur car cela me fait revivre des émotions, des moments passés. Je suis actuellement dans une période d'acceptation, douloureuse mais malgré tout j'accepte. Elle me manque cruellement et le vide est immense, c'est un sujet très sensible pour moi. J'ai néanmoins pu lire ce roman, preuve que mon travail de deuil avance peu à peu. Bref ce roman parle de famille, de résilience, d'amour, d'épreuves de la vie, de questionnements mais il fait du bien!

Côté professionnelle de la petite enfance, j'ai lu:

- Lire des livres à des bébés

De Dominique Rateau

Cet ouvrage m'a permis d'élaborer un gros projet bibliothèque partagée et livre du mois dans ma crèche. Un bon support pour comprendre l'intérêt des livres pour les enfants, pour les familles et les professionnelles. Un livre seul n'a aucun intérêt, il est juste porteur d'images. C'est l'utilisation que l'on en fait, qui influe sur l'enfant, sur son imaginaire, sur son développement. A lire si vous êtes pro de la petite enfance et que vous aimez les livres.

- Boris Cyrulnik et la petite enfance

"Si la petite enfance est de plus en plus au-devant de la scène sur un plan sociétal, cet intérêt doit s'accompagner de la délivrance de connaissances théoriques et pratiques actualisées. Partager le savoir relatif au tout-petit (0-6 ans), les expériences menées par des professionnels de terrain avertis ainsi que le regard des spécialistes est ainsi essentiel. Dans cette encyclopédie de référence, ceux-ci nous ouvrent grand les fenêtres sur le monde de la prime enfance, en offrant leur regard, connaissances et pratiques en matière d'attachement, de développement, d'émotion, de sommeil, d'alimentation, de besoins, de jeu, d'humour, d'éducation, de société et de famille. De quoi nous inviter tous à repenser autrement la petite enfance et à renouveler notre manière d'agir et d'être auprès des jeunes enfants. Sous la direction de Boris Cyrulnik, un ouvrage par lequel la préciosité et l'enjeu des premières années de vie prennent toute leur importance !"

Un ouvrage complet, indispensable pour toute personne travaillant avec des jeunes enfants. Boris Cyrulnik, connu pour son utilisation du terme de "résilience", évoque dans cet ouvrage tout ce que l'on sait sur la psychologie, le développement de la petite enfance, les neurosciences, la santé et l'influence que l'on peu avoir en temps que professionnel de la petite enfance. C'est un gros ouvrage je préfère prévenir, mais tellement utile dans notre savoir être et savoir faire.

Mes lectures d'Août...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Ah j'aurais bien aimé faire comme toi et lire plus pendant les vacances, mais je n'en n'ai pas pris le temps
Répondre