Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passer moins de temps avec elle...

Voilà près de 15 jours et demi, que La Choupette est gardée par une assistante maternelle. D'ailleurs malgré, quelques doutes que j'avais à l'égard de cette dernière, elle est au final vraiment bien. Il faut dire, je suis un peu "maman louve" avec mes enfants, du coup je suis toujours plus mitigée lorsqu'ils sont gardés. Mais il s'avère, que La Choupette en parle en bien, elle est contente de nous raconter sa journée, bref elle semble à l'aise la journée.

Mais la séparation, le moment fatidique du matin où nous arrivons devant la maison de la nounou...ah ce moment là, il est difficile, redouté, angoissant...

Pourtant le matin, La Choupette mange tranquillement, s'habille sans problème, malgré que je lui répète plusieurs fois qu'aujourd'hui elle va chez nounou et que moi je vais au travail. Elle est ravie de mettre ses doudous dans son petit sac, elle veut faire comme son frère qui part le matin en même temps avec son cartable pour l'école. Du coup elle est ravie, d'avoir elle aussi un petit sac à dos avec ses petites affaires.

Mais une fois sur place, elle pleure, me dit que "non elle ne veut pas y aller", qu'elle "veut maman"...bref c'est dur.

Une fois que La nounou a ouvert la porte, les pleurs s'intensifient. Il y a encore quelques jours, elle se débattait, maintenant elle a accepté d'aller dans les bras de la nounou, qui est aussi embêtée de la situation.

Vous allez me dire, "ah tu vois il y a une amélioration....", phrase que j'entends souvent. Effectivement, il y a une amélioration, mais c'est quand même très difficile à vivre au quotidien, chaque jour. Aussi bien pour La Choupette en premier lieu, la nounou et moi même.

Passer moins de temps avec elle...

J'ai aussi entendu : "c'est normal, c'est parce que tu l'as gardé toi même, pendant près de 2 ans. Je trouve, honnêtement, cette phrase très culpabilisante. Car elle remet en cause mon rôle, durant mon congé parental. Comme quoi c'est de ma faute, j'aurais dû retourner bosser et la faire garder. Ce congé c'était un choix personnel, et je ne le regrette absolument pas. J'ai participé activement, à l'éducation de mes enfants, à leur éveil, bien plus que si je l'avais fait garder par une nounou, aussi meilleure soit-elle.

J'ai aussi et je l'entends toujours : "c'est normal, c'est le début". Ah cette normalité, elle est utilisé à toutes les sauces, c'est normal car tu l'as gardé toi même, c'est normal car c'est le début, c'est normal pour ceci pour cela...

Bref, oui JE SAIS, c'est normal enfin habituel cette période de transition, cette adaptation. Mais la vivre au quotidien, est très différent, et surtout beaucoup plus difficile pour le parent concerné. Car c'est moi tous les matins qui l'emmène, c'est qui moi qui voit son visage s'embrumer, et les larmes arriver. Donc, moi aussi j'ai le droit de le dire, que le matin, j'en ai gros sur la patate, quand je laisse ma fille. Et qu'il m'est arrivée, surtout les premiers fois, d'avoir envie de retourner en arrière, de la récupérer et de m'en occuper toute la journée.

Mais voilà, ce n'est possible, je suis une formation dans la petite enfance qui me plaît, je suis heureuse de la suivre, d'apprendre. Je sais que ma choupette est bien la journée, hormis le petit coup de moins bien vers 17h, moment où elle me réclame de nouveau.

Je sais aussi, que c'est une bonne préparation, pour l'entrée à l'école, même si pour le coup elle connait mieux l’école, les maîtresses, l'environnement pour y avoir passé énormément de temps avec moi, pour mon rôle dans l'association de parents d’élèves.

Donc voilà, demain je sais que ça va recommencer, que les pleurs seront là, qu’il va falloir rester joyeuse, et optimiste. Je sais que ce n'est qu'une phase, qui peut être plus ou moins longue selon les enfants. Les miens ont tendance à avoir dû mal avec la séparation, es ce que cela vient de moi, de eux, je ne sais pas...un peu des deux sûrement.

Toujours est-il qu'elle me manque énormément la journée, tout comme Loulou d'ailleurs. Que les moments de balade du matin avec elle me manquent, le passage à la boulangerie avec elle me manque, les moments de jeux avec elle me manquent...ELLE ME MANQUE c'est certain.

Mais j'apprécie aussi le faite de suivre cette formation, d'apprendre, de rencontrer de nouvelles personnes, de me reconnecter à la vie professionnelle. 

AMBIVALENCE QUAND TU NOUS TIENS......

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gwendoline 12/11/2015 12:40

Courage, j'ai connu cela et je sais que ce n'est pas facile. Je pense bien à toi. Bises

Poulette 13/11/2015 21:36

merci :)

pauline 12/11/2015 12:39

De douces pensées pour toi mumpoulette

Poulette 13/11/2015 21:36

merci c'est gentil

Virginie 12/11/2015 12:39

je pense bien à toi, courage à vous 2

Poulette 13/11/2015 21:36

merci

Lou Moissec 12/11/2015 12:39

Courage je te comprends..;de douces pensées pour toi

Poulette 13/11/2015 21:36

merci bises

Kid Friendly 11/11/2015 23:13

SweetPrincess a eu une adaptation tres dure en creche a 16 mois. Ca a dure un mois. La psy de la structure m'avait dit que c'etait le temps de savoir qu'elle pouvait faire confiance aux adultes presents. Mon coeur de maman a saigne, forcement. Bref je compatis +++ On m'avait parle des fleurs de Bach a l'epoque pour l'aider. Pas eu le temps de tester...

Poulette 13/11/2015 21:37

merci pour tes mots, écoute je vais voir si j'essaye les fleurs de Bach. Bises