Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mère que je suis...

Cela fait un moment que je réfléchis à cet article. Mais voilà les idées se bousculent, le quotidien me prend du temps...bref je laisse couler. Et puis voilà, un événement est venu me rappeler ce sujet, donc je m'y penche à nouveau. Cet article, risque d'être un peu fouillis, pardon d'avance, mais j'écris avec mon cœur, avec mes tripes...

J'ai eu une éducation plutôt stricte, MP plutôt laxiste..bref chacun nous avons pu voir les bienfaits et les défauts de nos éducations. Nous étions d'accord, bien avant que Loulou naisse, que nous serions assez stricts avec nos enfants mais parfois souples sur certains points. Ils nous semblent importants que les enfants, soient polis (ils peuvent être timides, ce qui est un peu le cas de Loulou, dans ces cas on ne le force pas un faire un bisou à un inconnu, mais il dit au moins bonjour), respectueux chez nous mais aussi chez les autres. Les enfants qui font le bazar chez les autres, ça m'énerve.. je ne veux pas que Loulou soit intenable quand on est chez des amis ou de la famille, on ne fait pas n'importe quoi. Nous sommes aussi relativement d'accord sur les écrans. Bien qu'MP adore la télévision, il est d'accord avec moi, sur le faite que ce n'est pas forcément top de laisser un enfant de 3 ans et demi, tout le temps devant la télé. Chez nous, la télévision est éteinte, je ne veux pas d'un écran allumé toute la journée. D'ailleurs chez les cousines de Loulou, il n'y a pas de télévision dans le salon, c'est peut être l'idéal au moins pas de tentation, la télé est dans une autre pièce). Bref, nous voulons que nos enfants jouent à des jeux d'enfants selon leur âge, en ce moment pâte à modeler, voitures, dînette, jeux dans le jardin (nous avons cette chance d'avoir un jardin), activités manuelles... bref il y a tellement de choses à faire.... A côté de cela, nous sommes plus cool sur certains points, les enfants ont le droit se salir, d'étaler leurs jouets (à condition qu'ils rangent ensuite). Loulou joue beaucoup dans sa salle de jeux et dans sa chambre, ça facilite le rangement. Côté nourriture, Loulou a bon appétit, mais on ne le force pas non plus, du moment qu'il goûte de tout, il a le droit de ne pas aimer certaines choses. Nous le laissons aussi faire beaucoup par lui même, notamment s'habiller, même si ça prend du temps et dès fois je perds patience, c'est important pour son développement. Loulou m'aide aussi beaucoup en cuisine, il adore..Bref nous essayons de faire au mieux pour nos enfants, et pourtant, il y a quelques semaines, je me suis remise en questions..

Je n'étais plus sûre d'être une bonne maman, de bien faire les choses. Je n'aimais pas ma façon d'être avec Loulou. Pas avec La Choupette, tout se passe très bien avec elle, et puis il faut dire après des débuts difficiles (reflux, coliques etc...), c'est maintenant un bébé facile et cool. Non, c'est avec Loulou, que j'avais l'impression de mal faire, de ne plus le comprendre, moi qui était si fusionnel avec lui. J'avais l'impression et d'ailleurs ce n'était pas qu'une impression, de lui crier dessus tout le temps, de n'être jamais satisfaite de ce qu'il faisait...bref je perdais patience pour tout et n'importe quoi. (la fatigue étant aussi sûrement pour beaucoup). Et puis un soir, avant que MP, ne rentre du travail, une fois les enfants couchés, je me suis écroulée dans le canapé...et j'ai culpabilisé à fond... Non je ne voulais pas être l'une de ses mères qui hurle sur ses gamins à longueur de temps, je voulais que le climat redevienne détendu, mais Loulou jouait tellement avec mes nerfs..

Alors le lendemain matin, j'ai pris une décision, j'ai décidé d'arrêter d'élever la voix, d'arrêter de dire à Loulou qu'il était un bébé (quand il ne voulait pas s'habiller tout seul par exemple), j'ai décidé d'arrêter de le comparer aux autres et surtout j'en ai parlé à MP, pour avoir son point de vue et son soutien.

Nous étions, encore une fois d'accord, il fallait que j'arrive à réprimander Loulou, autrement que par la voix. Maintenant quand Loulou se fâche, fait une crise ou autres, je l'isole soit dans sa chambre, ou ailleurs, je lui dis de revenir quand il sera calmé. Je n'élève plus la voix, je ne crie plus. Et moi pendant ce temps, si je me sens aussi énervée que lui, je bois un verre d'eau, ou me lave les mains bref j'essaye de faire un truc rapide qui me permet de prendre du recul face à la situation. Et depuis, les crises se sont estompées, il fait aussi nettement moins de cauchemars (je pense que ça devait y jouer) et nous sommes de nouveau fusionnels.

A côté de cela, je travaille mon côté maniaque, perfectionniste. J'essaye que Loulou ne soit pas non plus un parfait petit garçon, il doit aussi avoir ses qualités, ses défauts, sa personnalité. Et côté maison, j'ai aussi un peu relâché la pression du ménage (l'une de mes résolutions de l'année d'ailleurs). MP me le disait souvent, il s'en fiche que la maison soit au carré, d'ailleurs les personnes qui viennent aussi s'en fichent, que cela soit la famille ou amis. Il viennent nous voir, nous et non la maison. Du moment qu'elle soit relativement propre, rangée, on s'en fiche bien d'un mouton de poussière, par ci par là. Et il a raison, depuis que j'ai relâché de ce côté, j'ai plus du temps et je suis plus cool. Certes, il y a des mamans parfaites, qui font tout, qui ont une maison impeccable, des gamins impeccables, mais bon avec le recul, je me dis qu'il doit bien y avoir quelque chose qui cloche.

Chez nous l'essentiel, c'est notre bonheur, nos enfants, notre couple. Nous voulons passer du temps ensemble, de bons moments, faire des activités, des sorties, des loisirs ensemble, c'est notre leitmotiv.

Ps : La photo: ma fierté de maman, le 1er bonhomme de mon Loulou, fait en septembre dernier. D'ailleurs il est encadré dans notre salon...

La mère que je suis...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coralie 04/04/2014 21:37

Je te lis dans l'ombre depuis un moment, mais je n'ose commenter.
Je me reconnais dans ton article car j'ai vécue la même situation il y a quelques semaines avec mes petits. Sauf que moi je n'arrive pas a rester calme. Je vais essayer le coup du verre d'eau ça peut m'aider à me calmer. Comme toi je suis trop perfectionniste, maison parfaite, enfants parfaits, femme parfaite. Mais au final pourquoi car les enfants ne sont pas plus heureux. Tu as raison il faut relâcher la pression, respirer et tout ira bien. Je vais te suivre car je pense que tu peux m'aider. Bonne soirée. Bises.

Mumpoulette 08/04/2014 17:30

Courage on va y arriver :)
Bises

Caroline 04/04/2014 21:34

Bravo les mots sont justes, je vois exactement ce que tu veux dire, ce que tu ressens.
C'est un plaisir de te lire, car tu ne cache pas tes galères. Oui tout n'est pas rose avec des enfants. Courage , je pense que tu as la bonne méthode. A bientôt.

Mumpoulette 08/04/2014 17:30

Oui tu as raison tout n'est pas forcément rose tous les jours. heureusement les bons moments l'emportent sur les mauvais.
A bientôt.

Julie 04/04/2014 21:32

Très bel article bravo on sent l'émotion dans tes mots. Je pense que tu es une excellente maman. Je te suis depuis longtemps maintenant et je vois tout ce que tu fais pour ton fils, je te garantis que toutes les mamans ne sont pas comme ça. Beaucoup hurlent, mettent leurs enfants tous les jours devant la télé ou ne jouent pas avec eux, bref tu n'as pas à culpabiliser. Tu as raison, relâche la pression, respire et une fois l'orage passé tu verras que tu as bien gérer la situation. Merci de nous faire partager aussi tes galères.
Bises.

Mumpoulette 08/04/2014 17:29

merci pour ton commentaire c'est très gentil tout ça.
A bientôt
bises

Maelys 04/04/2014 19:43

On est vraiment passées par les mêmes étapes! j'ai eu la même prise de conscience à la fin de ma 2è grossesse. Je culpabilisais énormément de passer mes journées à crier et surtout je commençais à voir les effets néfastes sur tous les deux: moi j'avais la pression qui montait très vite à la tête et lui, j'avais l'impression de le traumatiser et presque que ça le dévalorisait.

J'ai fait comme toi, j'ai culpabilisé quand il était couché, j'ai pleuré, j'en ai parlé autour de moi à d'autres maman pour voir comment elles faisaient, à mon mari pour chercher du soutien... Il m'a conseillé de faire ce que tu as fait, l'isoler dans sa chambre jusqu'à ce que la pression redescende pour tous les deux et ça marche! Enfin ça dépend des jours... parfois je suis trop fatiguée et je ne prend pas le temps de l'isoler, parfois je crie pour des petites choses mais répétées 100 fois et je ne peux donc pas l'isoler à chaque fois. Surtout qu'il est un peu tête en l'air, donc répéter les choses et très courant et parfois usant.

Depuis quelques mois que je lis ton blog, j'avais l'impression que tu étais sans faille et je cherchais la recette à copier mais on est tous humains, avec nos faiblesses. Le fait que tu partages cela avec nous te rends plus proche, plus "humaine" ;-D à mes yeux.
Je crois que toute femme, mère, cherche à être "parfaite" même inconsciemment, et on se met une pression folle! Parfois cela fait du bien de lâcher prise et de ne plus courir après cette perfection qui nous empêche de vivre l'instant présent et les petits bonheurs de chaque jour. Et pour cela j'ai également entrepris de noter presque tous les jours, un moment de bonheur dans la journée: le regard de ma fille quand elle tête, les cris de joie de mon fils quand je lui dis que j'aimerais aller jouer au stade avec lui... histoire de retenir les choses positives et d'arrêter d'être toujours critique.
Bon j'arrête mes blabla. Courage pour tes objectifs!

Mumpoulette 08/04/2014 17:29

Effectivement, j'ai l'impression que nous vivons les mêmes choses :)
je te rassure, je suis très loin d'être parfaite. J'essaye de faire beaucoup de choses avec les enfants, d'être là pour eux. mais après avec la fatigue etc...il m'arrive aussi de craquer et de m'énerver.C'est une très bonne idée de retenir le positif de ta journée, cela évite de voir toutes les choses qui nous agacent. A bientôt. bises