Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une arrivée zen

Eh oui, me revoilà, après quelques jours d'absence. Je suis désolée, mais je ne suis pas très présente sur ce blog depuis quelques temps. Mais disons que je vis au jour le jour, je n'ai pas encore trouvé mes marques, la Choupette pleure pas mal et comme tous les nourrissons, elle demande beaucoup les bras jour ET NUIT... d'ailleurs au moment où j'écris cet article, elle est dans mes bras et je n'ai donc qu'une main pour taper sur le clavier...pas très rapide tout ça vous vous en doutez. Avec en plus un Loulou qui demande beaucoup d'attention et les vacances par dessus, les fêtes de fin d'année, les cadeaux etc..; Bref je ne trouve pas trop le temps pour le blog, pour répondre au téléphone, aux textos etc.. Mais je vais y arriver, un jour, bientôt...

Bref, revenons à nos moutons, la naissance de la Choupette.

J'ai de la chance, jusqu'à présent de mettre mes enfants au monde sans problème. Pour Loulou, tout c'était très bien passé, fortes contractions dès le début vers 12h, naissance à 18h10, perte des eaux à la maternité, péridurale qui avait très bien fonctionné, pas d'instrumentalisation, ni épisio bref le rêve (enfin presque les contractions ça fait mal quand même). Et surtout naissance d'un petit garçon en pleine forme avec un bon poids (3kg420 pour 51cm).

Pour la Choupette, l'arrivée fut un peu différente, mais sur le même principe pas de problème.

Revenons en arrière, cette nuit du 6 décembre. Le soir du 5 décembre, MP et moi même nous attendions avec impatience les signes d'une naissance. MP avait parié sur le 5 décembre, moi le 7, mais à vrai dire j'en avais un peu marre depuis quelques jours, mon corps me faisait signe que là c'était bon, vivement la fin.

Donc le soir du 5 décembre, MP rentre du boulot, et moi comme d'hab depuis quelques soirs, je suis épuisée de la journée, et lui est un peu déçu que rien ne se passe côté Choupette. Pas de signes annonciateurs. La journée, j'avais eu la visite de la famille, aussi impatients que nous, et je me vois encore leur dire "ça va pas encore être pour cette fois-ci, j'ai aucun signe". (le pire c'est que les 2 mois précedents j'avais des contractions tous les jours et là, à l'approche du terme, zéro contractions). Je parle même avec eux, d'un éventuel déclenchement, tellement j'ai l'impression que ça n'arrivera jamais.

Bref, la soirée passe, je vais au dodo assez rapidement, je suis fatiguée. Mais impossible de m'endormir, je ne me sens pas au top, mal aux jambes, mal à l'estomac bref pas génial pour s'endormir. Je dois somnoler je pense, jusqu'à ce que MP me rejoigne vers 1h du mat' (oui j'ai un homme qui se couche tard, entre 1h00 voir 2h30 du mat'). Bref, comme d'habitude depuis quelques temps, envie de pipi. Retour dans mon lit, et là paf perte des eaux. Je ne m'y attendais vraiment pas, j'y crois à peine, je réveille MP pour lui dire. Je lui dit " je sais pas si c'est vraiment les eaux ou pas", il me répond "euh vu l'inondation de notre lit, je te confirme c'est la poche des eaux". Mais vu que je n'avais pas de contractions, je suis plutôt zen, très zen même. On s'organise, on appelle la maman de MP pour venir garder notre Loulou, et l'emmener à l'école. A 1 heure du mat', ça l'a un peu chamboulé la pauvre, elle était là 20 minutes après notre appel. Pendant ce temps, j'ai pu finir ma valise tranquillement, prendre une douche, manger un petit truc. Tout avec ça avec belle maman un peu stressée qui nous poussait à partir au plus vite. Je savais que nous avions une heure de battement entre la perte des eaux et le départ pour la maternité, donc pas de stress.

Nous voilà partis direction la maternité, la même où 3 ans auparavant nous étions là pour la naissance de Loulou. Nous arrivons vers 2h du matin. Là aussi à la cool, ça rigole, ça plaisante. La sage femme m'examine, c'est bien la poche des eaux, ça continue encore de couler. Direction une salle de pré naissance , monitoring, ça contracte un tout petit, col à 1cm bref y a le temps, je me dis. Mais la sage femme est plus optimiste que moi, vu que pour mon 1er c'est arrivé vite, elle me dit vous allez voir ça va aller vite. Au bout d'une heure, elle nous installe dans ma future chambre, MP va chercher ma valise. On doit attendre une heure de contractions fortes. Jusqu'à présent, je trouve cela simple, facile. Vers 5h du matin les contractions s'intensifient, le ballon m'aide un peu, mais je gère toujours, on va marcher dans les couloirs, ça s'intensifie doucement mais sûrement. Mais on est toujours détendus, on rigole car on entend des bébés pleurer et on ne se rappelait plus des cris, on se dit "bientôt nous aussi on sera dans la même galère avec un nourrisson qui pleure la nuit. Retour dans ma chambre, ça commence à être vraiment rapproché et douloureux, MP veut appeler la sage femme, mais moi je trouve cela encore gérable, je sens que je peux tenir. Mais il trouve mon ventre bizarre, il a changé de forme (la petite étant descendue dans le bassin, enfin ça on l'a su après). Bref, on appelle la sage femme, elle arrive tranquillement pour un monitoring, elle a dû nous trouver cool je pense au téléphone. Bref, elle arrive, et voit à mon visage que les contractions sont quand même plutôt fortes. Elle m'examine, col ouvert à 4 bon cm. Ah là elle me dit "ah bah pas de monitoring, on vous installe direct en salle de travail". Nous voilà partis en salle de naissance.

Et là, et bien je suis bien contente qu'elle m'est installée en salle de travail (alors qu'au départ je voulais rester dans ma chambre), car les contractions sont devenues très fortes et douloureuses. On appelle l'anesthésiste, vers 7h-8h la péridurale est posée. Je revis au moment où elle commence à faire son effet. Vers 9h, on me réexamine, col effacé, la fin est proche. 10h15 on m'installe, cette fois ci , ça y ai je vais bientôt voir mon bébé. 3 poussées et la puce est là. Encore une fois, pas d’instrumentalisation, pas d'épisio ni quoi que ce soit. La petite différence peut être, c'est une équipe plus détendue, nous avons ressentit avec MP que c'était moins un acte médicale par rapport à mon 1er accouchement. Je pense, que la différence, vient du faite, que cette fois, il n'y avait que des sages femmes pour m'accoucher, la gynéco n'a pas eu le temps d'arriver, elle est arrivée dans la salle, la Choupette était déjà dans mes bras. Bref, l'éuipe était super sympa, on a bien rigolé, elles étaient super douces, gentilles, à notre écoute à tous les 2.

Bref, un accouchement comme je le souhaite à toutes les futures mamans. Comme une "lettre à la poste je vous dis". D'ailleurs, comme me l'a dit ma copine Marie, " tu es faite pour faire des enfants".

PS : J'ai enfin fait le tirage au sort du jeu Nuxe, Random a désigné la participation n°4 et n°10. Julie et Sophie g je vous envoie un mail ce soir. Félicitations aux gagnantes et merci aux autres participantes.

Merci à vous de me suivre depuis le début, ou depuis peu, merci pour vos commentaires, merci à vous d'être là.

A très vite, et surtout Joyeux Noël à vous et votre famille. Oui, j'ai un peu d'avance, mais je ne pense pas avoir le temps, de revenir ici avant.

Une arrivée zen

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stephanie 23/12/2013 20:46

Effectivement cette choupette est arrivée dans un milieu zen. Encore félicitations. Et bon courage pour les nuits tu vas y arriver.

Julie 23/12/2013 20:45

Coucou, j'ai répondu à ton mail. Super contente merci. Sinon effectivement tu dois être faite pour avoir des enfants très bel accouchement. Ça fait rêver moi césarienne et en urgence c'est pas pareil. Bises.

Lucie 23/12/2013 20:43

Cette petite lien c'est à croquer!! Très bel accouchement félicitations.

Virginie 23/12/2013 20:32

Ton accouchement me fait rêver. Je suis à 9 mois de grossesse c'est mon premier et je suis mega stressée. J'espère être aussi zen que toi le jour j, en tous cas félicitations.