Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai un hibou à la maison

Oui, oui, vous avez bien lu, j'ai un hibou à la maison.

Mon hibou à moi, n'est pas un animal, non non, il se présente sous la forme de mon adorable Choupette.

Je vais pouvoir rejoindre la Team Hibou sur Twitter, ce groupe de mamans qui ont un bébé qui ne dort pas la nuit. Je me souviens, l'année dernière, j'ai suivit les nuits cauchemardesques de différentes blogueuses, comme Marjoliemaman ou Marie sur leur blog respectif. J'ai compatis pour elles. Je me souvenais des pleurs de décharges de Loulou de 17h à 19h quand il était petit, des pleurs de coliques. Mais voilà, la nuit il dormait (il a fait ses nuits vers 1 mois, 1 mois et demi), où du moins il ne se réveillait que pour manger et dormait presque aussitôt. Ou alors, ma mémoire a effacé ses moments difficiles, je ne sais pas.

Bref, quand j'ai apprit ma grossesse, je savais que les nuits après seraient compliquées, mais je ne m'inquiétais pas. A la naissance de la Choupette, j'ai vécut direct, dès la 1ère nuit, les pleurs et le sommeil haché, mais je ne m’inquiétais toujours pas.

Aujourd’hui’ la Choupette n'a pas encore tout à fait 1 mois, et je n'ai pas dormit plusieurs heures d'affilées depuis sa naissance, mais je ne m'inquiète toujours pas. Je suis juste épuisée, fatiguée, mais je tiens bon.

Pour vous décrire nos nuits, vous pouvez imaginer un petit Hibou hurlant dans les bras et inconsolable. Certes, les personnes bienveillantes, vont me dire, mais c'est normal ce sont des pleurs de décharges, la faute aux coliques. Certes, c'est sûrement vrai. Mais ces pleurs n'interviennent pas vers 17h-18h, mais peuvent intervenir vers 22h, ou 3h du matin et peuvent durer plusieurs heures jusqu'au prochain biberon. Je me suis vu marcher de longues heures dans la maison pour la calmer, la bercer dans tous les sens, l'endormir, la poser dans son lit, et une minute après re cris et rebelotte on marche, on berce, on câline etc... J'ai vu MP craquer et me ramener mon petit gigot hurlant, tellement il n'en pouvait plus. Je me suis vu pleurer avec elle, être en colère contre ses pleurs, je me suis vu impuissante face à ses pleurs. Et puis, à bout, en la laissant pleurer dans son lit, elle finit par s'endormir. Les pleurs sont difficiles à supporter, surtout avec autant de nuits blanches ou hachées. Mais quand je la regarde dans les yeux, je vois bien, qu'elle aussi ne comprend pas ce qui se passe, qu'elle se trouve impuissante face à ce qui se passe dans son corps, qu'elle compte sur moi. Alors, je ravale ma colère, ma fatigue et je la berce encore et encore. Car ce petit Hibou compte sur sa maman pour la réconforter.

Les pleurs d'un nouveau né peuvent vraiment rendre fou à force. Surtout lorsque la journée, la Choupette se révèle être une merveilleuse petite fille, qui dort presque à heures régulières. Alors forcément, l'entourage n'imagine pas nos nuits, lorsqu'il la voie. Au début, lorsque l'on me disait : Non, mais elle doit pas pleurer beaucoup, regarde comme elle dort bien", cela me faisait sourire, mais maintenant au bout de presque un mois de nuits pourries, je le prend beaucoup moins bien. Venez passer les nuits à la maison, venez marcher avec nous pendant de longues heures, venez la bercer, venez chantonner... bref seul les mamans qui ont eu ou qui ont un nouveau né comprennent cette sensation de fatigue. Et puis, dormir devient obsessionnel, à chaque crises, on compte son temps de sommeil. Par exemple, la Choupette, peut très bien enchaîner 2 biberons en hurlant et sans dormir une seule minute, soit 3 heures de hurlement. Ou bien, elle peut boire son biberon pendant presque une heure (c'est une petite mangeuse), puis mettre 1 heure à le digérer en se tortillant et en pleurant. Du coup, il ne reste plus qu'une petite heure de sommeil, avant de nouveau le prochain bib. Et puis, il y a aussi de merveilleuses nuits (oui dès que j'ai 2 à 3 heures à suivre je dis merveilleuses nuits, c'est vous dire nos nuits...) où elle prend bien son bib, se rendort direct et où elle tient même 4h voir 5h de suite sans manger. La preuve cette nuit, elle nous a fait 7 heures sans manger (de 20h à 3h), par contre ensuite soit vers 3h elle a hurlé jusqu'à 6h.

Heureusement MP et moi sommes très soudés, on s'aide beaucoup l'un et l'autre, on se soutient, on prend le relais quand l'autre craque. Et puis, notre chance est que Loulou ne se réveille pas, malgré les pleurs, il dort relativement bien. Et puis, elle est tellement mignonne, rigolotte la journée, que je ne peux lui en vouloir longtemps la nuit. Moi aussi petite, j'ai mal dormit, c'est la vie de jeunes parents il faut faire avec.

Je ne vous cache pas, que j'ai hâte qu'elle arrive à ses 3 mois, pour elle comme pour nous, ça ira mieux, j'en suis sûr, il le faut, il faut rester optimiste. Une fois, son système digestif plus mature, tout ira mieux.

Alors, malgré chaque nuit difficile, le matin, je prépare mes enfants avec entrain, je me maquille, je prend soin de moi et je me dis que tout va bien. Mes enfants sont en bonne santé, Mp et moi nous nous aimons, les nuits ne vont pas pourrir nos journées. Et puis, du coup, je lâche le lest sur le reste, ma maison n'est pas forcément nickel, je dors systématiquement quand les enfants font la sieste, bref je prends des forces là où je peux.

Mes enfants pourront toujours compter sur moi, malgré la fatigue, c'est à moi, c'est à nous MP et moi de les soutenir, de les aider.

Ce billet est un peu décousu, cela part dans tous les sens, mais la fatigue étant là, je suis certaine que vous avez compris l'essentiel.

PS : Je reviens dès que possible avec un billet sur mon année 2013 riche en pleins de bonnes choses.

Très bon réveillon à vous, nous, nous sommes de soirée, eh oui pas de repos, mais on dormira quand on sera vieux!!!

Bises à vous et à l'année prochaine.

La petite main d'une petite Choupette qui dort sagement...

La petite main d'une petite Choupette qui dort sagement...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fanny 02/01/2014 14:04

Super article merci de dire la vérité sur cette période. Plein de courage et de sommeil pour toi.

Elodie 02/01/2014 14:03

Courage mumpoulette bientôt cette mauvaise passe sera derrière toi. Bises

Stéphanie 02/01/2014 14:02

J'aime beaucoup cet article non pas que la situation me paraît facile mais juste je trouve cela bien qu'une jeune maman ose dire cela. Car c'est vrai que les pleurs de coliques sont très difficiles. Plein de courage en tous cas.

Julie h 02/01/2014 14:01

J'ai l'impression que tu raconte mon histoire avec ma fille. Je revois chaque instant l'année dernière à la naissance de ma puce. Je suis d'accord avec toi les pleurs peuvent rendre fou et nous épuises nerveusement et physiquement. Courage à toi.

Anne so 02/01/2014 14:00

Je ne peux que te comprendre je vis en ce moment la même chose. Mon fils est ne le 26 novembre c'est mon 3 eme et il pleure bcp et surtout la nuit. Je marche toute la nuit avec lui dans la maison je le berce il s'endort je le pose dans son lit il hurle. Cela m'epuise beaucoup pourtant c'est mon 3 eme je devrais savoir mais voilà je suis comme toi je berce encore et encore vivement que nos ptits bouts grandissent vite. Courage à toi et merci de dévoiler ce que côté difficile du nourrisson car peu de maman l'assume. Bises